graphiste
 chalon
 et
 et
Titre : Les Liquidateurs
Informations :
Année : 2012
Taille : 120 X 80 cm
Type : Impression numérique
Typo : Memphis

En quelques mots :
Affiche de trois personnes en combinaison orange de protection nucléaire. Cette affiche est un hommage aux vrais héros, ceux qui ont sacrifié leur vie (aussi appelés les liquidateurs) à Tchernobyl et à Fukushima pour éviter que la fusion des cœurs ne se transforme en explosion atomique. Lors de l’accident de Tchernobyl, 600 000 hommes vont se succéder pour juguler l’incendie et décontaminer le site. Les premiers à intervenir sur les lieux n’ont pas eu la chance d’avoir des combinaisons, certains ont même pris du graphite irradié à pleine main ce qui les a condamné automatiquement. Aujourd’hui, plus de 4 000 personnes sont déjà mortes des suites de cette intervention et beaucoup d’autres sont gravement malades avec une reconnaissance minimum de la part de la Russie. Mais les scientifiques de l’époque avaient calculé que si les réacteurs n’étaient pas maitrisés dans les deux semaines, c’est une explosion atomique qui aurait balayé la moitié de l’Europe. Plus de 25 ans après, même schéma à Fukushima, TEPCO l’entreprise à qui appartenait la centrale qui a explosé, a envoyé des liquidateurs pour stopper la fusion. C’étaient des pères de famille qui avaient tout perdu dans le tsunami, à qui l’on a proposé, en échange de leur vie, d’indemniser leur famille. Et la question qui est posée dans l’affiche et énoncée dans la phrase sans détour de Alain Halleux (cinéaste) est « Quand ça va arriver chez nous […] qui va y aller ? ».
Le choix typographique et de composition de l’affiche est largement inspirée de l’affiche du film de PlanetTerror de Robert Rodriguez. Je trouvais que ce type de composition magnifiait bien ces personnes et en même temps qu’il apportait un aspect très inquiétant, produit notamment par les effets taches de sang et l’usure du papier appliqués à l’affiche et surtout par l’aplat de rouge.
 sur
 saône
 sur
 sérigraphie
 cersot
 71  sérigraphie