chalon
 indépendant
 bourgogne
 gravure
Titre : Sir, yes Sir
Informations :
Année : 2010
Type : Found footage
Durée : 5'

En quelques mots :
Found footage de 5 minutes qui tourne en boucle avec pour bande sonore les mots utilisés et énoncés par un vrai moniteur de l’expérience de Milgram en Anglais. Le found footage est le terme anglais (littéralement « métrage trouvé ») désignant la récupération de pellicules impressionnées dans le but d’enregistrer un autre film. L’expérience de Milgram a été réalisée par le psychologue américain Stanley Milgram en laboratoire entre 1950 et 1963. D’une enquête apparemment banale sur l’apprentissage et la mémoire, Milgram a fait une fantastique série d’expériences, où des hommes et des femmes recevaient l’ordre d’infliger à une innocente victime des chocs électriques de plus en plus violents.

Cette pièce met en jeu la soumission à l’autorité et le moment du passage à « l’acte » comme dans l’expérience où « le moniteur » punit « l’élève » en lui envoyant une décharge excessive. Cette boucle vidéo est tirée de l’introduction du film de Francis Ford Coppola, Apocalypse Now Redux : la séquence montre des palmiers en plan fixe et des hélicoptères qui traversent l’écran, c’est le calme avant la tempête. Pour la bande sonore, les mots sont des associations de mots dictés par le moniteur auquel l’élève doit répondre juste, sinon c’est la décharge. Stanley Milgram bien loin de se couper du réel avec son expérience a consacré une bonne part de l’épilogue de son livre Soumission à l’autorité à la guerre du Vietnam et au Massacre de My lai. Il insiste sur le fait que les situations d’autorité des régimes fascistes ne sont pas absentes de nos sociétés occidentales : « Les exigences de l’autorité promue par la voie démocratique peuvent elles aussi entrer en conflit avec la conscience. L'immigration et l’esclavage de millions de Noirs, l’extermination des Indiens d’Amérique, l’internement des citoyens américains d’origine japonaise, l’utilisation du napalm contre les populations civiles du Viêt Nam représentent autant de politiques impitoyables qui ont été conçues par les autorités d’un pays démocratique et exécutées par l’ensemble de la nation avec la soumission escomptée. »
 cersot
 sur
 68
 art
 Mulhouse  et  freelance